En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de BricoPrivé et de tiers, de cookies à des fins de statistiques, partage sur les réseaux sociaux, mesure d'audience, profilage et publicité ciblée, personnaliser le site en fonction de mes préférences et d’interagir avec les réseaux sociaux.
Fermer

Comment choisir son oreiller ?

Un oreiller de qualité pour de douces nuitées 

Un oreiller de qualité pour de douces nuitées


Des formes voluptueuses aux courbes fermes, l'oreiller se décline sous tous ses aspects pour le bien être de tous les dormeurs, petits et grands, ceux au sommeil léger et les autres au sommeil profond... Pour éviter les mauvaises positions et les douleurs, Brico Privé a compilé les critères essentiels pour vous guider dans le choix de celui qui partagera bientôt vos nuits et votre lit.

 Les essentiels :

  • Les habitudes de sommeil
  • Les formes
  • L'enveloppe
  • Le garnissage
  • La fermeté
  • Les traîtements

 


Offre1

 

Les habitudes de sommeil

Les habitudes de sommeil

A chaque posture son oreiller : certains modèles sont recommandés en fonction des positions du dormeur durant le sommeil.

Pour dormir sur le ventre : un oreiller moelleux et peu épais est conseillé. Il évite généralement un mauvais alignement de la colonne vertébrale et du cou.

Pour dormir sur le dos : il est préférable de choisir un oreiller semi-ferme, ferme ou ergonomique. Ils garantissent un bon maintien de la tête et la nuque. Certains oreillers excessivement fermes peuvent provoquer des maux de têtes : choisir la fermeté adéquate évitera ces désagréments.

Pour dormir sur le côté : le choix se portera plutôt sur un oreiller intermédiaire ou ergonomique qui englobent la tête et la nuque.

  

Les formes

Les formes

On distingue trois formes d'oreiller :

  • Carrée : c'est la forme la plus répandue. Pour autant, il est davantage à privilégier pour un moment de repos ou de détente, sa grande taille permettant de soutenir la tête et le dos.
  • Rectangulaire : sa longueur permet aux dormeurs agités d'être soutenu en toutes circonstances. Avec des mouvements récurrents, la tête se déplace et peut tomber du coussin. Un oreiller rectangulaire permet de pallier à ce désagrément.
  • Ergonomique : il possède une forme spécifique et est facilement reconnaissable. Les bords sont bombés alors que le centre est creux. 

 

L'enveloppe

L'enveloppe

Souvent fabriquée avec des traîtements pour améliorer le confort, la qualité du tissu est d'autant plus importante selon le profil du dormeur. Certaines matières sont à privilégier en fonction des antécédents de chacun : pour les personnes souffrant d'allergies, il est conseillé d'utiliser des matières synthétiques.

 

Le garnissage

Le garnissage

Le garnissage est l'âme de l'oreiller et un grand nombre de critères dépendent de sa composition : le gonflant, la durée de vie, l'entretien...

Naturel ou synthétique, chaque garnissage propose une panoplie d'avantages pour un sommeil sain et réparateur. A chacun de faire son choix en fonction de ses goûts et ses besoins particuliers.

 

La fermeté

La fermeté

Comme les matelas, les oreillers ont un degré de fermeté qui permettent un maintien parfait de la tête et la nuque, un alignement juste de la colonne vertébrale, pour un confort optimal. La plupart des marques proposent une classification avec un indice de fermeté établi selon leurs critères. Généralement, on distingue 4 catégories : 

  • Moelleux : procure une sensation d'enfoncement dans l'oreiller, produit très souple et douillet
  • Intermédiaire (ou médium) : oreiller légèrement moins moelleux, la sensation d'enfoncement est moins soutenue que sur une oreiller moelleux
  • Semi-ferme : la tête s'enfonce peu dans l'oreiller. Il maintient la tête et la nuque
  • Ferme : la sensation d'enfoncement est peu visible. Il soutient parfaitement la tête et la nuque

La fermeté de l'oreiller dépend du type de garnissage et de sa densité (à ne pas confondre avec l'épaisseur). Ainsi, le latex est réputé pour être plus souple que la mémoire de forme ou les matières naturelles.

 

Les traîtements

Les traîtements

Une grande majorité d'oreillers bénéficient de garnissages et/ou enveloppes traîtés. Voici une liste non exhaustive des traîtements existants :

  • Anti-acariens : repousse les acariens et bactéries sans pour autant les éliminer. Inhibe la croissance des bactéries
  • Proneem : anti-acariens à base de Neem, un actif naturel issu de l'agriculture biologique. Hypoallergénique et antifongique, il bloque la prolifération des acariens et élimine durablement ceux qui se sont installés
  • Greenfirst : traîtement naturel à base d’extraits d’huiles essentielles, il est efficace contre les acariens, mites, punaises de lit...Biodégradable, hypoallergénique et certifié Oeko-Tex, il s’agit d’un traitement non polluant et non chimique
  • Anti tâches Teflon : préserve les couettes d'éventuelles tâches en limitant leur absorption
  • Sanitized : anti-moisissures et anti-bactéries assurant une couette parfaitement saine, il diminue le développement des odeurs
  • Aegis : traîtement antibactérien et anti-acariens sur le long terme. Le produit est directement appliqué au cœur de la fibre de sorte à assurer une efficacité permanente

 

 

 

Voir toutes les ventes MAISON

 h