En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de BricoPrivé et de tiers, de cookies à des fins de statistiques, partage sur les réseaux sociaux, mesure d'audience, profilage et publicité ciblée, personnaliser le site en fonction de mes préférences et d’interagir avec les réseaux sociaux.
Fermer

Comment choisir le bon matériel de peinture ?

Introduction

Pour donner un nouvel éclat à sa maison, il n’y a rien de tel qu’un bon coup de peinture. Encore faut-il bien sélectionner ce revêtement mural pour que l’effet soit comme espéré. Bien entendu, pour sa pose, il faut avoir sous la main plusieurs matériels, pour ne citer que le rouleau et le pistolet à peinture. Face à la diversité des offres dans les magasins de bricolage, il est parfois difficile de s’y retrouver. Découvrez dans ce guide d’achat tous nos conseils pour choisir le bon matériel de peinture.

 

 

Offre1

 

 

Matériels indispensables pour peindre : leurs caractéristiques

Peindre ses murs et ses plafonds est une manière simple et efficace pour donner du panache et de l’éclat à son intérieur qu’à son extérieur. Quelle que soit la peinture que vous choisiriez, vous aurez indubitablement besoin de certains matériels pour sa pose.

 

Le rouleau de peinture : taille, longueur

D’une manière générale, ce matériel de bricolage sert à couvrir rapidement de grandes surfaces (plafonds ou murs). Sur le marché, vous trouverez des rouleaux de toutes les tailles, des plus petites aux plus grandes. Le choix de cet accessoire dépend entièrement de la surface à couvrir. Si votre projet consiste à peindre une surface d’une importante dimension, un rouleau de peinture de 18 cm est de mise. En revanche, un rouleau de 4 à 11 cm est de rigueur pour profiter d’une meilleure précision dans la pose.

Outre la taille de cet outil, la longueur de ses poils est aussi un critère à prendre en considération. Avant d’acquérir un quelconque modèle , il convient de déterminer en amont la nature de la surface à travailler. Si celle-ci est rugueuse, un rouleau peinture avec de longs poils est à privilégier. En revanche, si la surface est lisse, un rouleau avec des poils courts fera grandement l’affaire. Ce dernier vous garantit une couverture nettement plus soignée.

En outre, le type de fibres du rouleau peinture est également un paramètre à ne pas négliger. Si vous voulez peindre vos murs avec une peinture à l’eau, il serait alors préférable d’acquérir un rouleau en fibres longues en polyamide. Par ailleurs, pour une peinture à l’huile, les fibres courtes sont particulièrement recommandées.

 

Le pistolet à peinture : la pression, la capacité et la qualité

Pratique, le pistolet a peinture est un outil qui permet de pulvériser des peintures sur tous les types de supports. Lors de l’achat de cet outil, il convient de tenir en compte certains paramètres. Ci-dessous les plus importants d’entre eux :

  • La pression : sur le marché, deux catégories de pistolets à peinture s’offrent à vous : à basse et à haute pression. Performant, un pistolet peinture à haute pression est surtout utilisé par les professionnels du bâtiment. Le pistolet à basse pression, lui, par contre est idéal pour les petits travaux. Il donne de très bons résultats. Néanmoins, il n’est pas très adapté pour un usage professionnel intensif. 
  • La capacité du réservoir du pistolet : outre la pression du pistolet peinture, il faut aussi vérifier la capacité de son réservoir. Pour plus de praticité, il convient d’acquérir quelque chose avec une large contenance. Si le réservoir a une faible capacité, vous serez alors obligés de le recharger très fréquemment. Pour la rapidité de vos travaux de peinture, une contenance de 1 l est conseillée. 
  • La qualité de la buse : la buse est l’organe du pistolet qui assure la projection de la peinture. De la qualité de cet élément va dépendre la qualité de la diffusion de la peinture sur vos murs. Ce critère est donc à bien choisir pour un résultat final optimal.

 

Le nuancier

Un nuancier peinture est un présentoir horizontal contenant plusieurs centaines, voire des milliers de couleurs. Cet accessoire trouve toute son utilité lorsqu’on veut repeindre ses murs sans se tromper. Ce catalogue contient des références de teintes et un aperçu de celles-ci sur le papier. Le nuancier permet de dénicher facilement un ton approprié à ses besoins et à ses attentes. Il est à noter que dans le domaine du bâtiment et de l’industrie, on utilise d’habitude des nuanciers RAL.

 

 

Le pinceau

Outre la sélection d’un chevalet peinture pour un artiste, le choix d’un pinceau de peinture a aussi une incidence majeure sur la finition des travaux de peinture. Un des éléments à prendre en considération lors de l’achat de ce matériel est la matière des poils : naturelle ou synthétique. Les pinceaux à poils naturels sont connus pour leurs grandes qualités. Ils sont appréciés pour leurs écailles microscopiques qui retiennent à la perfection la peinture. Les pinceaux en poils synthétiques sont, quant à eux, réputés pour leurs souplesses très intéressantes. Soulignons que les poils de ces pinceaux artificiels sont faits de filaments de polyester et de nylon.

Pour une peinture à l’huile, l’idéal serait d’opter pour un pinceau à poils durs synthétiques. L’excellente pointe fournie de cet outil permet une très bonne décharge de couleur et offre une grande précision.

 

Types de rouleaux et pistolets à peinture

Rouleau de peinture avec réservoir

Innovant, le rouleau peinture avec réservoir avis ne cesse de gagner du terrain en France. Ce matériel est particulièrement apprécié pour sa simplicité et sa praticité. Avec cet outil, vous ne serez plus obligés de plonger votre rouleau dans un quelconque bac avant de vous en servir. Cela vous permettra de gagner du temps. Avant d’utiliser ce rouleau peinture plafond et murs, il convient de se protéger des risques de projection de peinture. Pensez à porter des gants, un masque, une combinaison et aussi un tablier. Sinon, pour un travail nettement plus soigné, pourquoi ne pas acquérir un rouleau peinture anti-gouttes avec réservoir ?

Après chaque utilisation de ce matériel, il convient de nettoyer son rouleau peinture afin de le débarrasser des résidus. Notons que le nettoyage du rouleau peinture avec réservoir doit être fait dans les plus brefs délais.

Rouleau de peinture électrique

Dans la palette des matériels de peinture, on retrouve sans surprise le rouleau peinture electrique. Le mode de fonctionnement de ce rouleau est très simple. En pressant sur un bouton placé sur l’applicateur de cet outil, la peinture est aspirée jusqu’au rouleau. Celle-ci se répartit, ensuite, sur l’ensemble du rouleau. Une fois ce dernier imbibé, vous procédez à la pose comme avec un rouleau classique. Pour réimbiber le matériel, vous n’avez qu’à appuyer de nouveau sur le bouton et le processus recommence. Ceci vous évitera de faire des aller-retour et de salir le sol. Avec ce rouleau peinture magique, il est très facile de peindre les plafonds. Aussi, il permet des couches plus uniformes et plus homogènes.

Pistolet à peinture électrique

Si avant on n’utilisait que la bombe de peinture pour pulvériser un mur avec de la peinture, on utilise, désormais, le pistolet à peinture électrique. Ce dernier a pour fonction de projeter la peinture sur un support à une pression variable. Pour limiter le brouillard, il convient d’acquérir un pistolet doté d’une technologie Spray Control.

Pistolet à peinture à air comprimé

Ce modèle de pistolet fonctionne avec de l’air comprimé fourni par un compresseur. Avec ce matériel, le produit à appliquer est projeté. Ce pistolet est à choisir en fonction de ce que l’on souhaite poser sur ses murs.

Utiliser un malaxeur

Le malaxeur permet de mélanger de manière la plus efficace possible un composant liquide ou semi-liquide comme la peinture. Le mélangeur rend ce produit parfaitement homogène. Son mode de fonctionnement est on ne peut plus simple. Un moteur fait tourner une ou plusieurs tiges suivant le contenu à malaxer. Notons que les tiges sont munies à leur extrémité d’une hélice et de pales. Lors de l’achat de cet appareil, il est impératif de prendre en compte certaines particularités :

La puissance

Avant de parler de puissance, il convient d’abord de définir la viscosité du produit à malaxer. Il s’agit de la résistance du matériau à s’écouler. Plus celui-ci est visqueux, plus il est difficile à malaxer. La peinture, elle, ne demande que très peu d’efforts. Elle ne demande donc que très peu de puissance.

La capacité du mélange

Elle fait référence à la quantité maximum de produits que vous pourrez malaxer en une seule fois dans votre mélangeur. Celle-ci est généralement indiquée par le fabricant.

La vitesse de rotation du matériel

Outre la capacité de mélange du malaxeur, sa vitesse de rotation est également à bien choisir. Dans cette optique, d’ailleurs, il convient d’opter pour un matériel avec une vitesse de 500 tours par minute au minimum, et si possible avec un variateur de puissance. Ce dernier vous donnera la possibilité d’adapter la vitesse de rotation à la viscosité de votre peinture.

 

Vous avez enfin toutes les cartes en main, à vous de jouer maintenant !

 

Voir toutes les ventes MAISON

 h